Contenu de la page

Nos progrès

La crise climatique est un défi auquel nous sommes tous confrontés en ce moment, y compris le monde de la mode. En 2018, l’industrie mondiale de la mode a produit environ 2,1 milliards de tonnes d’émissions de GES, soit 4% du total de la planète*. Le monde évolue rapidement, il est temps de changer les choses.

Chez COS, nous ne nous contentons pas d’apporter des changements à nos produits. Nous visons aussi à perturber notre industrie. Pour plus de durabilité, il nous faut repousser nos limites afin de préserver notre planète. Utiliser moins de ressources. Et créer un nouvel mode de vie qui nous mènera à une existence à faible émission de carbone.

Ensemble avec le Groupe H&M, nous travaillons à une empreinte climatique positive d’ici 2040. Nous sommes engagé.e.s à réduire de moitié nos émissions de gaz à effet de serre (GES, éq. CO2) tous les dix ans, visant une réduction initiale de 56% d’ici 2030**. Nous sommes conscient.e.s que cela ne se produira pas du jour au lendemain pour une marque de notre envergure, mais nous sommes entièrement déterminé.e.s à atteindre cet objectif.

Ces ambitions ne sont pas nouvelles pour nous. Nous y travaillons depuis de nombreuses années, notamment en améliorant notre processus de création. L’impact le plus important est celui des matières premières et des produits, c’est pourquoi nous collaborons étroitement avec nos fournisseurs afin d'identifier de meilleures solutions dans le processus de fabrication.

Pour réduire notre impact environnemental, nous concentrons nos travaux sur le climat dans trois domaines clés.

NOTRE RENDEMENT ÉNERGETIQUE
Économiser plus, en utilisant moins.

À mesure que notre marque se développe, nous tenons à maximiser notre rendement énergétique. Cela revient à réduire l’énergie nécessaire à la création de nos collections, de la fabrication des matériaux utilisés à la production des vêtements par nos fournisseurs. Nous recherchons également des solutions pour réduire notre utilisation d’énergie dans nos propres activités, comme dans nos boutiques et bureaux.
En collaboration avec le Groupe H&M, nous souhaitons devenir leaders en matière de rendement énergétique en utilisant le moins d’énergie possible sur l’ensemble de notre chaîne de valeur.
UNE ÉLECTRICITÉ RENOUVELABLE
Une nouvelle génération.

Tout en poursuivant notre objectif d’approvisionnement en électricité 100% renouvelable pour nos propres activités, nous tentons également d’en améliorer la qualité. Nous avons déjà commencé à transitionner vers les technologies renouvelables et des générateurs d’énergie renouvelable comme les éoliennes ou les panneaux solaires. La prochaine étape consiste à soutenir ces projets au moyen d’ententes d’achat d’électricité – un contrat à long terme pour acheter de l’électricité directement auprès d'un producteur d’énergie renouvelable. En fin de compte, d’ici à 2030, nous visons à ce que toute l’électricité que nous utilisons provienne de ressources renouvelables, faciles à réapprovisionner. En choisissant l’électricité renouvelable aux combustibles fossiles, nous pouvons ainsi considérablement réduire la quantité d’émissions que nous rejetons dans l’atmosphère.
Plus de 95% de l’électricité que nous utilisons pour nos propres activités est renouvelable. Notre ambition est d’atteindre 100% d’ici à 2030.
UN CARBURANT ÉCO-RESPONSABLE
Au nom du progrès.

Utiliser des alternatives au carburant plus responsables pour produire de la chaleur sera essentiel afin de réduire notre empreinte sur la planète. Comme par exemple pour alimenter les usines qui fabriquent nos collections, ou les véhicules utilisés pour les transporter dans le monde entier. L’un de nos objectifs à long terme est actuellement de rendre notre chaîne d’approvisionnement entièrement exempte de carburants fossiles – et nous avons déjà commencé à prendre des mesures pour y parvenir.
Nous nous sommes engagé.e.s à ne plus collaborer avec des fournisseurs utilisant des solutions à base de charbon pour le fonctionnement de leurs usines.
Caveat
*Fashion on climate, McKinsey & GFA
** Avec 2019 comme référence.