Contenu de la page

 

PERSONNALITÉS

Le pouvoir de la couleur

La photographe de mode et artiste visuelle, Lea Colombo, s'exprime au sujet de l’intuition, de son retour chez elle et de la découverte d'une nouvelle énergie grâce à l'intensité des couleurs.

Lea Colombo (she/her) a trouvé son rythme. Mieux connue pour ses images de mode saturées et colorées, la photographe, réalisatrice et artiste multidisciplinaire autodidacte a suivi une trajectoire de carrière impressionnante dès son arrivée à Paris après le lycée. Une série de projets personnels et de collaborations avec de grands noms comme Dazed & Confused et i-D l'ont emmenée partout dans le monde. Installée pour un certain temps à Londres, ses pensées se sont rapidement tournées vers d'autres priorités et un retour dans sa ville natale du Cap Town s'est imposé. "Londres ne résonnait plus en moi. Alors j’ai décidé l’année dernière de prendre le temps de faire une pause et de me donner l’espace nécessaire pour revenir au Cap Town. C'est un endroit très créatif pour moi, et il a vraiment conservé cette énergie."

Se concentrant actuellement sur la création d’images et la sculpture, dans son studio nouvellement acquis, l’intuition ne cesse de revenir dans la discussion. Faisant intensément confiance à son instinct, une capacité à puiser dans quelque chose de plus élevé, de plus profond, anime son travail. Qu’il s’agisse de sa célèbre série d’autoportraits intimes et riches en couleurs, Colours of my body, ou des incroyables photogrammes floraux créés pour une collection capsule COS, la production de Lea nous relie au pouvoir primitif de la couleur et à sa remarquable capacité à changer notre humeur, et celle de ceux et celles qui nous entourent. "Les couleurs sont le langage vivant de la lumière, la matérialisation d'une réalité consciente. Tout ce que nous voyons est couleur."

"Les couleurs sont le langage vivant de la lumière, la matérialisation d'une réalité consciente. Tout ce que nous voyons est couleur."

SES DÉBUTS
"Je n’ai pas pris la voie traditionnelle de l’école d’art ; la vie a été mon étude dans un sens. Je n’aimais pas l’école, mais j’avais un professeur d’art incroyable qui m’a fait découvrir la photographie. J'ai toujours eu un intérêt pour la mode, donc c’était très clair pour moi ce que je voulais et ce que je devais faire. Après le lycée, je me suis retrouvée à Paris. Je faisais des petits boulots ici et là, mais j’ai remarqué un écart avec la photographie en coulisses. J’ai commencé à photographier pour Dazed & Confused, ce qui signifiait que je passais tout le mois à voyager pour les fashion weeks. Pour moi, c’était la plus grande école : je me retrouvais dans des scénarios en coulisses, avec un éclairage terrible, deux minutes pour capturer des images incroyables, il faut vraiment être créatif.ve. C’était à la fois un défi et un coup de pouce, il fallait faire fonctionner les choses avec peu de ressources. Vous n’avez pas toujours besoin de tout l’équipement pour que tout soit parfait pour créer une image puissante, et ça c’est excitant."

PRATIQUER L'OUVERTURE D'ESPRIT
"J’ai toujours aimé m'amuser. Je ne me limiterai jamais à une façon de voir ou de penser avec quoi que ce soit dans la vie. Je me force toujours à essayer différentes choses. Je me pose toujours la question : que puis-je apporter à ma pratique pour faire avancer la vision, créer une nouvelle énergie ?"

LA CRÉATIVITÉ EN CHAMBRE NOIRE
"Le travail en chambre noire est une identité visuelle très spécifique où je travaille avec la lumière, la couleur et la forme pour créer des photogrammes – ce que j'ai utilisé pour cette collaboration avec COS, ce qui est vraiment passionnant. J’aime être dans l'obscurité et pouvoir simplement façonner, créer tous ces beaux visuels."

LA COULEUR
"Je gravite autour de la couleur, elle contient une énergie de guérison si forte et puissante de tant de manières, et pour de nombreuses raisons différentes. C'est amusant d'être ouvert.e à cela et d'analyser son attraction par certaines couleurs et ce qu'elles peuvent signifier intuitivement ou dans le corps. Ce sont toutes des choses que nous voyons et ressentons, consciemment et inconsciemment, mais peut-être que nous ne les écoutons pas toujours. Je m'intéresse vraiment à leur relation à l'énergie, à la façon dont nous sommes tous.tes composé.e.s de centres d'énergie et de chakras, eux-mêmes basés sur les couleurs. Je pense que si les gens adoptaient la couleur, ils comprendraient comment cela peut augmenter leurs vibrations, leur fréquence."

SA COLLABORATION AVEC COS
"COS m'a contactée, vraiment intéressé par tous mes imprimés floraux et mes couleurs. Notre conversation a commencé là. J'ai créé quelques modèles spécifiques et mis au point une sélection qui serait appliquée à la fois à la collection homme et femme, ce qui, selon moi, était incroyable. COS est généralement assez minimaliste, donc j’étais vraiment enthousiaste de voir la direction que nous prenions, et l’équipe aussi. Cela revient à ce dont nous parlions au sujet de la couleur et des réactions des gens, c’était ce 'wow' immédiat."

PORTER DES COULEURS VIVES
"Cette collection et sa palette de couleurs, c’est tout un échange d’énergie. Elle peut amplifier, exciter. Vous allez vous démarquer, et il y a du pouvoir dans cela. J'ai hâte de voir et d'entendre les retours sur la réaction des gens, et de la porter moi-même. J'espère que les gens entreront dans le magasin et le remarqueront, cet échange d'énergie. Et que ce sera ce magnifique point de basculement. Comme ce moment où vous vous réveillez et décidez de sortir de l'autre côté du lit, buvez votre café dans une tasse différente... peut-être que lorsque des gens entreront dans la boutique, ils se mettront au défi d'essayer quelque chose de nouveau."

LE CAPE TOWN
"C'est la terre. Nous sommes en dessous de Table Mountain et ensuite Lion’s Head, avec tout ce beau paysage. Je pense que c’est pour cette raison que la roche et la pierre ont maintenant commencé à entrer dans ma pratique, ce qui est vraiment excitant. La qualité de la lumière, la possibilité de sauter directement dans l’océan. Nous sommes tous si ancré.e.s dans cette vie de bureau. Le Cap vous rappelle constamment ces autres éléments essentiels à notre bonheur et à notre bien-être."

À LA RECHERCHE DE SCULPTURES
"J'ai toujours aimé la pierre et les pierres précieuses. La pierre de jaspe rouge, avec laquelle je travaille, est solide, plus dure que l’acier. C'est très physique mais fascinant, parce qu’il faut être si présent.e et si concentré.e à cause des machines et des matériaux que vous utilisez. J'essaie de ne pas avoir d'attentes quant à ma sculpture, simplement d'écouter et faire confiance, pour voir où ça me mène sans restriction."

"Nous avons soudainement eu tout le temps d'être créatifs.ves, d'essayer de nouvelles choses parce qu'aucun.e d'entre nous n'avait besoin d'être nulle part. J'ai donc commencé à me photographier, et à jouer avec la lumière et la couleur. Je ne pouvais pas aller en chambre noire, donc j'ai dû créer quelque chose de puissant et de magnifique avec ce que j'avais autour de moi à la maison. Je me suis photographiée tous les jours et c'est là que tout ce travail, Colours of my Body, a commencé à émerger.

Si vous m’aviez demandé si un jour je me photographierais, je n'y aurais pas cru, mais cela devait arriver. Ça faisait partie d’un processus d'acceptation et d'amour, qui touchait aussi à toutes ces questions plus profondes sur le masculin et le féminin, plongeant dans cette polarité que nous avons en nous-mêmes. Je ne me vois pas. Je vois le corps, la silhouette et la forme. C'était un exercice vraiment magnifique."

UN BON CONSEIL
"Le meilleur conseil jamais reçu est de se faire confiance à soi-même et au voyage, de croire que vous êtes là où vous êtes censé.e être à un moment donné. Comprendre que chacun.e suit son propre chemin, qu’il n’y a pas de juste ou de faux, et qu’il ne sert à rien de se comparer aux autres."

 

"Cette collection et sa palette de couleurs, c’est tout un échange d’énergie. Vous allez vous démarquer, et il y a du pouvoir dans cela."

5 MINUTES DE QUESTIONS

Quel est le dernier livre que vous avez lu ?
The Way of the White Clouds par Anagarika Govinda. C'est vraiment magnifique, ça se passe au Tibet.

Si vous pouviez prendre un vol demain, où iriez-vous ?
Au Kenya ou en Éthiopie. Je les ai en tête.

Le dernier grand film que vous avez vu ?
C’mon C’mon de Mike Mills.

Quelle est votre possession la plus précieuse ?
Je porte cette pierre bleue de lapis-lazuli partout avec moi.

Comment vos ami.e.s vous décriraient-ils/elles ?
Colorée ! Vibrante. Ils m’appellent tous.tes Colombo Colours.



Interview par Lena Dystant
Photographie par Lea Colombo


Poursuivre la lecture

 

Au-delà des traditions : SOKO et la famille moderne

 

La musicienne indie au sujet de la maternité, de l'amour queer et du besoin de se battre pour les droits des enfants trans.

 

La Pride comme protestation par Kai-Isaiah Jamal

 

Ou comment être trans devrait être célébré comme un super pouvoir.