Contenu de la page

INSPIRATIONS

L'histoire du T-shirt blanc

Essentiel. Classique. Indémodable. Le T-shirt blanc est un caméléon du style. Mais comment est-il devenu si iconique ? Et que représente-t-il à l'heure actuelle ? Lauren Cochrane le déchiffre.

 

Voir les T-shirts femme par COS

 

 

Voir les T-shirts femme par COS

 

“Le T-shirt blanc est omniprésent, porté par des millions de personnes différentes chaque jour, chacune à leur façon.”

​Un essentiel indémodable avec une construction classique. Le T-shirt blanc est indétrônable. Mais comment est-il devenu si iconique ? Et que représente-t-il aujourd'hui ? Je souhaitais le découvrir – à la manière des​ jeans, des trench-coats et des ​pulls à capuche​​, il fait l'objet d'un des chapitres de mon nouveau livre, "The Ten", qui plonge au coeur de l'histoire d'objets cultes. De ses débuts en tant que sous-vêtement à son adoption par les adolescents en pleine rébellion, voici l'histoire du T-shirt blanc.

SES ORIGINES
​Si de nos jours le T-shirt blanc demeure une référence en matière de style, son prédécesseur était quant à lui plutôt discret. Les vêtements en forme de T étaient en effet les sous-vêtements du Moyen Âge. Simples et pratiques, ils se portaient sous des vêtements plus élaborés. Les T-shirts tels que nous les connaissons sont apparus durant l'époque victorienne et n'étaient portés que par les​ hommes. Les T-shirts blancs faisaient aussi partie de l'uniforme des forces armées et ont également été adoptés par les sportifs universitaires de la Ivy League aux États-Unis. Ces associations – de héros et d'athlètes – ont permis au T-shirt d'évoluer durant les années 40 de simple sous-vêtement au basique irremplaçable que nous connaissons.

UN SUCCÈS INTERNATIONAL
​Le T-shirt blanc doit sa renommée durant les années 50 à plusieurs facteurs : il était relativement abordable, Marlon Brando et James Dean le portaient, et son association aux sous-vêtements l'accompagnait d'un parfum de scandal satisfaisant. La sainte trinité pour la nouvelle cohorte d'adolescents à venir. En effet, la garde-robe des jeunes hommes se résumait alors à des T-shirts blancs, des blue jeans et des vestes en cuir, le tout au son du rock'n'roll.

​C'est au cours de la décennie suivante, durant les années 60, que les femmes se sont elles aussi appropriées les T-shirts blancs. Cela s'explique par un assouplissement général des codes vestimentaires, mais aussi par le look de Jean Seberg – T-shirt blanc et pantalon noir – dans le film influent de 1960, "À Bout de Souffle". Cette allure nonchalante au chic décontracté s'est poursuivie par la suite – on pense à Jane Birkin dans le sud de la France dans les années 70 et Diana Ross, démaquillée, en T-shirt blanc sur la couverture de son album 'Diana' en 1980.​

À ce moment-là, les T-shirts blancs incarnaient déjà ce lieu de déclarations littérales : c'est le cas du T-shirt à slogan. Katharine Hamnett s'en est d'ailleurs servie pour dénoncer le nucléaire lors d'une visite à Downing Street en 1984, tandis que les T-shirts des ravers se recouvraient de smiley durant le deuxième Summer of Love des années 1988. Qu'il s'agisse de se démarquer ou de se fondre dans la masse, la polyvalence du T-shirt blanc a fait qu'il est devenu ce que nous reconnaissons de nos jours – un vêtement omniprésent, porté par des millions de personnes différentes chaque jour, chacune à sa manière.

 

 

“De Jane Birkin à Diana Ross, démaquillée, en T-shirt blanc sur la couverture de son album 'Diana', il est synonyme de chic décontracté.”

CE QU'IL REPRÉSENTE AUJOURD'HUI
​À l'heure actuelle, le T-shirt blanc est considéré comme un classique. Il a en effet fait partie de récents mouvements de mode – celui du normcore, mais aussi du minimalisme – tout en conservant son attrait intemporel. Il est devenu un lieu d'activisme – avec le retour du T-shirt à slogan – mais, en tant qu'article en coton populaire dans le monde entier, il se trouve également au centre du débat sur l'éco-responsabilité et les méthodes de production. Des marques comme COS, qui créent leurs célèbres T-shirts blancs en coton biologique, sont à la pointe du changement. Ce genre de modèles prouvent que, même si ce vêtement est tenu pour acquis, uniquement les T-shirts de qualité durent. Alors qu'il n'était qu'un sous-vêtement il y a tant d'années auparavant, il incarne désormais la base de notre garde-robe – aujourd'hui et pour de nombreuses années à venir.

Texte par Lauren Cochrane

The Ten: The Stories behind the Fashion Classics de Lauren Cochrane, publié par Welbeck, sera disponible le jeudi 29 avril 2021.​


Continuer à lire

 

Le temps d'une pause : Adesuwa Aighewi

 

Cinq minutes avec la mannequin, cinéaste et star de notre campagne.

 

Xiuhtezcatl sur l'activisme et l'art

 

L'activiste environnemental et artiste hip-hop parle de communauté, de culture et de libération collective.