Contenu de la page

PARCOURS DE STYLE

Parlons sur-mesure

Des poignets à quatre boutons, des fermetures horizontales, des coutures signature... La confection COS s'est démarquée dès le premier jour. Christophe Copin, responsable de la collection pour homme, et Tibor Rohaly, modéliste, présentent l'unique approche de leur équipe.

 

Christophe Copin, responsable de la collection pour homme, dirige l'équipe interne de l'atelier COS.



 

L'intérieur des vestes est réalisé à partir d'une toile pour un ajustement confortable et personnel.

Depuis le lancement de la première collection de vêtements en 2008, l'équipe de design chez COS n'a cessé de perfectionner chaque point, chaque couture et chaque coupe au sein de son atelier londonien – en plus de surprendre avec des styles signature en cours de route. "Nous approchons notre travail de façon traditionnelle, à la manière des tailleurs de Saville Row", explique Christophe Copin, responsable de la confection masculine chez COS. "L'intérieur des vestes, par exemple, est construit à partir de toile – ce qui est très traditionnel et plus coûteux à réaliser, mais le résultat se révèle bien plus confortable et personnalisé".

En raison du temps et de l'attention que cette technique requiert, il est rare pour une marque contemporaine de créer de la sorte – l'une des nombreuses façons dont COS perturbe la mode de luxe. "C'est grâce à l'étroite collaboration entre les designers, les modélistes et les acheteurs, sous un même toit, que nous pouvons atteindre la meilleure qualité et la proposer à un prix plus abordable", développe Christophe. "Beaucoup de discussions, d'apprentissage... c'est un voyage que celui de réussir".

INSPIRATION : DE L'ART À L'ARCHITECTURE
Le point de départ de toutes les collections de COS n'est autre que l'art et le design – et leur confection ne fait pas exception. Du blazer inspiré par les lignes architecturales du mouvement Bauhaus aux chemises imprimées de motifs peints à la main, ces subtiles influences font partie de l'identité de création de la marque.

"Nous nous inspirons constamment d'architectes tels que Mies van der Rohe et Marcel Breuer", affirme Christophe. "Lorsque vous étudiez leurs oeuvres, vous vous rendez compte à quel point elles sont encore modernes et de leur importance encore à l'heure actuelle, autant qu'au moment de leur création. Nous souhaitons achever le même résultat avec nos vêtements : des designs fonctionnels mais à l'attrait graphique qui résiste au temps".

 

COS réutilise les chutes de laine afin de réaliser de nouveaux modèles plus éco-responsables.



 

Chaque matériau provient d'usines européennes reconnues pour leurs fils d'excellente qualité.

LE TISSU : DERRIÈRE LES COUTURES
Qu'est-ce que le costume COS aujourd'hui ? L'approche de la marque en matière de confection a évolué selon les besoins des client(e)s, du style et de la transition vers l'éco-responsabilité. "Nous souhaitons rompre avec la tradition", confirme Tibor Rohaly, tailleur et modéliste expérimenté en confection masculine chez COS, "tout en veillant à la fois à ce que chaque pièce demeure pratique – offrant ainsi une silhouette unique et une finition de haute qualité".Afin d'obtenir les meilleurs résultats, l'un de nos soucis principaux est le tissu. Selon la saison, il diffère en termes de qualité, de structure et de composition. Cependant, une chose demeure constante : chaque matière provient de producteurs européens de fils à l'excellente réputation. "Le choix de la matière est essentiel", soulève Christophe. "Il est évident que si nous utilisions des matériaux bon marché, nous n'obtiendrions pas le résultat souhaité".Une approche éco-responsable du design a toujours été au coeur de COS et son équipe continue à repousser les limites grâce à ses techniques de création. "Nous avons mis en place un système de production de tissus circulaire", explique Christophe. "Les chutes de laine sont désormais réorientées et utilisées afin de créer de nouveaux vêtements". Les designers ont également expérimenté l'utilisation de tissus alternatifs. Au début de la saison, l'équipe a présenté un costume réalisé à partir de nylon recyclé – un tissu technique normalement réservé aux vêtements d'extérieur. La détermination d'innover se ressent, comme le dit Christophe : "C'est incroyable !"

DESIGN : TOUT EST DANS LE DÉTAIL
Lorsqu'il s'agit de confectionner un costume qui se démarque, l'équipe de création chez COS est experte. En y regardant de plus près, on découvre sur chaque pièce, et sans faute, une série de détails signature, saison après saison. "Ces détails importent énormément, et ils ne sont pas seulement décoratifs", décrit Christophe. "Ils doivent être utiles". Ici, il explique pourquoi...

 

LES POIGNETS DE BLAZER À QUATRE BOUTONS
"Nous avons ajouté un bouton supplémentaire pour deux raisons : vous pouvez ouvrir le trou du bas et l'utiliser ou aisément raccourcir la longueur de vos manches. Si le dernier bouton était fixe, ceci ne serait pas possible. La personne qui porte ce blazer gagne ainsi en liberté et peut créer un ajustement plus personnalisé".



 

LE BOUTON HORIZONTAL DE CHEMISE
"Sa fonction : le confort. Le bouton du bas se trouve très près de votre taille, où il est toujours bon d'avoir un peu plus d'espace, c'est pourquoi le placer sur le côté offre plus d'aisance dans le mouvement".



 

LES POINTS SIGNATURE DU PANTALON
"Notre fermeture de taille ainsi que nos poches sont renforcées par des points d'arrêt – un type de surpiqûre. Cela permet de les renforcer mais aussi d'apporter une touche graphique à l'apparence du pantalon".



LE FUTUR : CONÇU POUR DURER
COS présente aussi un côté plus expérimental. Et c'est là que les détails de confection se veulent un peu plus subversifs : "Chaque personne sait quoi attendre d'un costume : les revers, les boutons de manchette... c'est comme un code", décrit Christophe. "Il est donc intéressant de jouer avec ces éléments et de déformer les concepts traditionnels. Cette saison, nous avons utilisé une poche de style cargo sur un pantalon de costume, ce qui lui a donné une apparence plus décontractée sans pour autant être trop déplacé".

"Le monde évolue plus que jamais et les gens recherchent différents styles de vêtements", soulève Tibor. "Les ajustements actuels de la vie professionnelle affectent la façon dont nous nous habillons, ce qui signifie que les designs doivent s'adapter par la même occasion". Bien que nous puissions nous attendre à ce que COS continue à repousser les limites du costume traditionnel, son approche unique de style sur-mesure ainsi que son dévouement à une confection de haute qualité seront toujours ancrées en son coeur. En d'autres mots – qu'importe votre style, qui que vous soyez – avec un costume COS, vous pouvez vous attendre à une mode qui défie l'épreuve du temps.


Poursuivre la lecture

 

Le denim, pour toujours

 

Du jean recyclé (et recyclable) à son entretien en passant par sa réparation, voici comment porter et faire durer son denim aujourd'hui.

 

L'Interview : Sharon Alexie

 

Modèle et artiste, elle se penche sur le rôle de l'art, de l'identité et du style dans le monde d'aujourd'hui en constante évolution.