Contenu de la page

DÉCOUVERTES

Vues urbaines : Auckland

Centre multiculturel au coeur de l'océan Pacifique, Auckland abrite des chaînes de montagnes volcaniques, une architecture primée – et, selon certains, le tout premier flat white. Nous vous invitons ici à flâner dans la ville néo-zélandaise à travers l'objectif du photographe Blake Dunlop.

 

Auckland Art Gallery Toi o Tāmaki (aucklandartgallery.com)



 

Lilian Oyster & Wine Bar (lilians.co.nz)

Au cours des cinq dernières années, j'ai partagé mon temps entre l'Indonésie et ici, la Nouvelle-Zélande. Nous faisons partie de ce magnifique ensemble de petites îles isolées de l'autre côté du monde... Avec moins de cinq millions d'habitants, beaucoup d'entre nous ont maintenu des liens familiaux avec un mode de vie rural et des cultures maraîchères. Notre histoire coloniale n'est pas une réussite mais il y existe un esprit de communauté essentiel, sans égal dans le monde, que nous devons à l'intersection des cultures maori, du Pacifique, asiatiques et européennes.

Je vis désormais en couple à Auckland, et je ne voudrais vivre nulle part ailleurs. Notre quartier est né de racines bohémiennes, qui se sont relativement bien maintenues grâce à la gentrification du centre d'Auckland. Nos voisins ont tendance à pleurer la perte des institutions culturelles, mais en même temps à essayer de soutenir les nouveaux restaurants et établissements bien pensés.

En créant ces images, je suis parvenu à partager une expérience brute des méandres dominicaux, à la façon d'un personnage comme moi-même ou mes voisins. Une sorte de perspective individuelle sur la ville que nous considérons chez nous.

MA VILLE
En retournant dans mes endroits favoris, je me suis aperçu de motifs répétitifs. Reconnaître des encadrements en arc, des escaliers et des matériaux en pierre similaire dans ces différents lieux me rappelait cette rencontre avec un vieil ami deux fois par jour – à la fois une réalité et un trésor, celui de vivre dans une ville relativement petite. Bien que chaque prise de vue soit dépourvue de personnes, on a l'impression qu'un groupe se cache derrière l'objectif. Nous faisons la queue afin de commander un café au Daily Bread, nous tombons par hasard sur une table libre au Lilian, nous sautons dans un Uber pour nous rendre aux galeries ou au Crystal Palace Theatre avant le pèlerinage final à l'aire de restauration Ponsonby.

Le portrait m'attire, alors capturer des espaces métropolitains représente une nouvelle prise de vue. Je pense que parce que je suis habitué à rechercher un certain personnage ou une expression faciale en particulier, j'ai commencé à personnifier les bâtiments, à les considérer comme leurs propres personnages. J'ai choisi par défaut de cadrer le portrait sur le paysage afin d'y faire allusion – la photographie argentique a contribué à brouiller les estampilles temporelles sur ce que représentent le nouvel Auckland et l'ancien.

 

Ozone Coffee Roasters (ozonecoffee.co.nz)

 



 

 

Temple Bouddhiste Fo Guang Shan (fgs.org.nz)

SUR L'ART & LA CULTURE
Le travail provocateur d'Andre Serrano et de la série 'Orchard Beach' par Wayne Lawrence m'enchantent. En ce qui concerne le talent néo-zélandais, Tom Gould établit les standards en matière de court-métrage et Derek Henderson capture un pays isolé à travers un point de vue unique. Mais j'ai tendance à être un peu paralysé si je regarde ce que font les autres. C'est impossible de se satisfaire de ses capacités lorsqu'on se compare aux géants.

Apprendre à parler indonésien m'a aidé à comprendre que certains aspects d'une culture ne se dévoilent que lorsque l'on commence à découvrir sa langue. Cela a peut-être été la plus grande révélation de ma vie d'adulte et commence à s'emparer de mes projets futurs.

MON PROCESSUS DE CRÉATION
La nature limitée de la photographie argentique aide à prendre un rythme plus doux, plus méthodique et plus réfléchi. J'ai suivi une approche de la photographie assez observationnelle et documentaire jusqu'à maintenant, mais je m'intéresse de plus en plus aux scènes inventées et manipulées. Mes images commencent à se transformer en un flou de projets non réalisés (ou "en cours"). Je ne pense pas que ce soit un acte conscient, mais je semble me concentrer sur des personnages et une culture qui me sont moins familiers.

RESTER CRÉATIF
Mesurer le succès par rapport à soi-même. C'est débilitant d'essayer d'imiter la personne que vous pensez vouloir être. D'essayer de se comparer soi-même à ce que vous étiez hier – et non à ce que quelqu'un d'autre est aujourd'hui. Comme l'écrit Alain de Botton : "Celui qui n'est pas gêné de ce qu'il était l'année dernière n'apprend probablement pas assez". Ma motivation vient du fait que je reconnais que la vie est courte. Lève-toi, apprécie l'odeur du café et trouve quelque chose pour te distraire...

 

Musée du Mémorial de la Guerre d'Auckland Tāmaki Paenga Hira (aucklandmuseum.com)



 

Daily Bread (dailybread.co.nz)

Blake Dunlop (@blakedunlop) est le photographe de Auckland : The Ocean City, un guide imprimé par COS – lancé en septembre et disponible pour une durée limitée. Le livre présente neuf habitants de la région – de l'artiste Devyn Ormsby au directeur artistique de mode Sammy Salsa en passant par l'ancienne paralympienne Rebecca Dubber. Laissez-vous surprendre sur @cosstores.


Poursuivre la lecture

 

L'Interview : Sharon Alexie

 

Modèle et artiste, elle se penche sur le rôle de l'art, de l'identité et du style dans le monde d'aujourd'hui en constante évolution.

 

Parlons sur-mesure

 

Christophe Copin, responsable de la collection homme chez COS, et son équipe parcourent les détails qui définissent leurs créations.