Contenu de la page

INSPIRATIONS

Lumière sur :
Seungji Mun

"Je tiens à inspirer les gens pour qu'ils continuent à aborder le sujet de l'éco-responsabilité." Seungji Mun parle de meubles à l'épreuve du futur, se faire un nom et créer des chaises pour la famille royale du Danemark.

 

Dans l'exposition 'Plaster Dinner' (2020) – Image : Kiwoong Hong.

 

 

Auto-portrait de Seungji Mun, fondateur de mun studios.

"Grandir sur une petite île m'a poussé à explorez encore et encore. Je trouve tellement d'inspiration dans de nouveaux environnements."

En tant que créateur de meubles, les objets sont un mode de vie pour Seungji Mun. Cependant, un objet peut avoir différentes significations : de la simplicité raffinée de son oeuvre 'Economical Chair' – réalisée afin de réduire les déchets (et économiser de l'espace) – à son approche imaginative et visuelle de la tenue de dossiers dans 'I have no rules'. Même la lumière devient une source d'inspiration, Seungji explique : "Elle a le pouvoir d'apporter de la chaleur à partir du vide."

La combinaison entre le naturel et l'artefact rend les créations de Seungji uniques. Né et élevé sur l'île Jeju, en Corée du sud, sa carrière l'a fait voyagé de Séoul à Copenhague, au Danemark, où il fonda son premier atelier de design, mun studios. Les différentes atmosphères de ces deux villes créatives continuent à influencer son travail – un mélange de l'énergie effrénée de Séoul, et du charme et de l'approche décontractée de la capitale danoise. "Je suis une personne qui est définitivement influencée par un endroit et un environnement," explique Seungji. "Mon expérience à Copenhague m'a aidé à comprendre comment prendre le temps et de la distance pour réfléchir sur soi-même. Je passe beaucoup de temps à penser, créer un concept et une histoire, avant de commencer le design."

Ici, Seungji partage ce qui façonne son processus créatif – des outils qu'ils utilisent aux oeuvres innovantes qui lui ont valu sa réputation comme l'un des talents de l'industrie à ne pas manquer.

 

La maison de thé au temple Woljeong-sa – Image : Kiwoong Hong.

 

 

Meuble réalisé à partir de plastiques marins recyclés – Image : Kiwoong Hong.

"Travailler sur le sujet de l'environnement est ce que j'apprécie le plus. Créer quelque chose de meilleur pour chacun d'entre nous."

LE STUDIO
"Je suis actuellement basé entre l'île de Jeju et Séoul. Mon studio de design à Jeju est une grange rénovée dans la maison de ma grand-mère, fabriquée avec du basalte de Jeju et construite par mon grand-père quand il était encore en vie. Depuis la maison, vous pouvez entendre le bruit de l'océan au travers des grandes fenêtres. C'est un espace de grande signification, qui présente encore des traces – les souvenirs de mon grand-père. Parfois, ma grand-mère et ses amis y prennent le thé sur des chaises que j'ai dessinées. Cela me rend heureux."

SON INSPIRATION
"Grandir sur une petite île m'a poussé à explorer encore et encore. Je trouve tellement d'inspiration dans de nouveaux environnements. J'aime être dans la nature, donc visiter des lieux calmes comme la forêt ou le bord de mer. La simplicité m'aide à créer. Un endroit qui me plaît particulièrement est le temple de Woljeong-sa, loin de l'agitation de Séoul. C'est bon de se retrouver dans ce magnifique sanctuaire et de passer du temps en présence des moines. Quand j'entends le chant des oiseaux dans la forêt, tous mes soucis s'évanouissent.

Les dossiers sont aussi une source d'inspiration importante. Je n'ai pas de règles : j'écris tout simplement et je garde des ressources visuelles dans mon archive personnelle. Ensuite, je dessine une carte, j'extrais des mots-clés et je visualise des souvenirs archivés."

LE PROCESSUS CRÉATIF
"De la mode à la musique, la créativité est tout ce qui nous entoure. Elle commence quand on se tient devant son armoire et qu'on choisit quelle chemise porter. J'ai toujours travaillé en musique... Quand je dois me concentrer, j'augmente le volume au maximum et je mets mes écouteurs. Marcher dans l'atelier en écoutant de la musique m'aide à me concentrer sur le design.

Après une séance de réflexion, je passe à l'esquisse pour simplifier mes idées brutes. Ensuite, simulation 3D : c'est là que j'ajoute une échelle, une texture et un arrière-plan, pour ensuite planifier et préparer des échantillons. Finalement, je produis ou matérialise le design. Le processus dans son intégralité est un voyage, qui continue bien après la réalisation du produit final."

LES MATÉRIAUX
"Si je devais choisir un seul matériau avec lequel travailler, ce serait la lumière... Elle n'a pas de forme, mais une forte présence, et installe une atmosphère, une ambiance, en fonction de la manière dont elle est appliquée à diverses matières et objets. Une lumière n'apparaît jamais sans une ombre, et j'aime énormément la rencontre entre la brillance et l'obscurité."

 

"La simplicité m'aide à créer..." – Woljeong-sa (Image : Kiwoong Hong).

 

 

"C'est bon de se retrouver dans ce magnifique sanctuaire..." – (Image : Kiwoong Hong).

SES DESIGNS
"Je passe beaucoup de temps à réfléchir et à parler de mon projet en cours. J'adore travailler avec mes clients et partager des idées. Les meilleurs résultats s'obtiennent toujours grâce à des collaborations..."

'Four Brothers' : "Selon moi, ce projet aborde le thème des déchets industriels et des problèmes environnementaux. Il consiste en quatre chaises différentes créées à partir d'une seule pièce de bois plate. Ces créations utilisent l'intégralité de la feuille contreplaquée, sans aucune perte ou gaspillage du matériau. Elles ont été présentées dans les vitrines de COS en 2012."

'Economical Chair' : "Une extension des 'Four Brothers' : quatre chaises simples peuvent être produites à partir d'une seule planche contreplaquée de standard international, selon une technique de pliage. Afin de minimiser la perte de l'espace durant le processus de distribution, les chaises sont pensées pour être séparées. Récemment, le bureau exécutif du président de la Corée du Sud, la Maison Bleue, m'a contacté afin de partager l'oeuvre 'Economical Chair' comme cadeau officiel pour le prince héritier et la princesse du Danemark durant leur visite en Corée du Sud. Les chaises se trouvent aujourd'hui dans le Palais Jaune de Copenhague !"

'In's Mill' : "J'ai transformé un vieux moulin sur l'île de Jeju en une maison de thé, tout en préservant son caractère d'origine. À Jeju, nous sommes en train de perdre notre magnifique terre et notre héritage à cause de développements immobiliers, c'est pourquoi nous souhaitions créer un endroit où présenter le Jeju authentique et indigène, en plantant la flore unique de l'île, en utilisant du granite sur le sol et en servant du thé d'orge local."

LE FUTUR
"Travailler sur le sujet de l'environnement est ce que j'apprécie le plus. Cela dépasse la simple création de meubles. Il s'agit de partager des pensées avec d'autres personnes venant de différentes industries et de créer quelque chose de mieux pour l'environnement – pour nous tous. Je ne suis pas environnementaliste mais je tiens à utiliser mes talents de designer pour inspirer les gens à poursuivre cette conversation.

J'ai toujours été intéressé par les problèmes environnementaux, mais mon exposition de 2020 'Plastic Dinner', faisant partie de la campagne RIGHT!OCEAN, a été la première où j'ai utilisé des plastiques marins. L'oeuvre consiste en une scène de dîner, utilisant des meubles réalisés à partir de flocons de plastiques fournis par le WWF Corée. Le plastique et la pollution marine sont des problèmes de grande envergure. J'espère que 'Plastic Dinner' amène ses spectateurs à en parler, ce qui deviendrait un point de départ significatif pour sauver notre planète."


Poursuivre la lecture

 

Une journée avec Jack Draper

 

Échauffement le matin, repos le soir, et tout ce qui se passe entre-deux : la star de tennis partage ses rituels quotidiens.

 

Notre cachemire : pensé pour vous

 

La responsable de l'éco-responsabilité chez COS parle de cachemire amélioré et comment créer une garde-robe qui dure.