Contenu de la page

 

PERSONNALITÉS

Paloma Elsesser et le pouvoir de la communauté

Paloma Elsesser, mannequin basée à New York, au sujet de ses inspirations, créer des liens et utiliser sa voix pour imaginer de nouveaux avenirs.

Paloma porte un manteau et une robe COS.

Sans filtre et directe, Paloma Elsesser (she/her) est une mannequin résolument moderne. En entrant dans l'industrie à une époque où les défilés ne reflétaient pas réellement leur audience, Elsesser a initié, en raison de sa transparence, une conversation de longue date autour de la représentation, insistant à ce que la diversité des silhouettes et des héritages culturels devienne routinière plutôt que radicale, significative plutôt que purement symbolique.

Née à Kentish Town, au nord de Londres, élevée à Los Angeles et maintenant basée à New York, la tradition du globe-trotter se poursuit pour ce mannequin hautement demandée. Passant une grande partie de l’année à faire du city hopping, Paloma est devenue un nom familier (et une star des réseaux sociaux) grâce non seulement à une série de couvertures de magazines et de campagnes très médiatisées, mais aussi grâce à son honnêteté non conventionnelle. Ouverte sur sa vie et les questions qui lui tiennent le plus à cœur, son authenticité facile et son sens inébranlable de soi imprègnent tout ce qu’elle fait, équilibrant un glamour presque d’un autre monde avec un côté plus terre à terre.

Elsesser s'est pleinement appropriée la puissante plateforme que sa carrière de mannequin lui fournit, avec cette compréhension innée de la relation entre la création d'images et le développement de la communication : "J'ai toujours été à l'aise devant un appareil photo, jouant à la muse avec mes ami.e.s et ma grande sœur, Kanya, depuis que j'étais une petite fille. J'étais toujours intéressée par la conversation, pas par le mannequinat, mais c'est une plateforme incroyable pour en créer – des conversations."

Elsesser nous rappelle que, bien que ces conversations aient lieu à l'échelle de l'industrie, leurs débuts sont plus intimes, déclenchés à table lors de dîners avec des ami.e.s et de la famille. La communauté et créer des connexions représentent tout pour Paloma Elsesser, qui s'entoure délibérément de personnes partageant ses valeurs et, surtout, sa vision d’un monde plus juste.

"J'ai toujours utilisé les vêtements comme un moyen d'expression, une façon de partager un sentiment ou une humeur sans mot. Ils peuvent transmettre une identité et un intérêt, tout comme une aspiration."

SES DÉBUTS
"J’ai d’abord commencé à faire du mannequinat professionnellement via Instagram. Des marques et des magazines m'avaient contactée mais je ne les prenais pas du tout au sérieux. J’avais un ami cher qui travaillait dans un magazine à l’époque et qui m’avait envoyé dans un tas d’agences. Toutes m'ont refusée ! Quelques mois plus tard, Pat McGrath, qui lançait sa marque de maquillage éponyme, m'a contactée, c’est un peu là que tout est arrivé."

SES INSPIRATIONS
"Je rencontre des personnalités qui m'inspirent tout le temps, des gens libres de leur histoire et qui partagent avec sincérité. J'ai adopté cette nouvelle idéologie de me laisser impressionner et inspirer par la détermination face au doute. J’adore Björk, Nelson Mandela, Kate Bush, ma maman."

LE MONDE DE LA MODE
"J’ai toujours utilisé les vêtements comme moyen d'expression, une manière d’articuler un sentiment ou une humeur sans mot. Je pense toujours les vêtements de cette façon. Ils peuvent transmettre une identité et un intérêt tout comme une aspiration. Je me suis toujours habillée à partir de l’idée de qui j'aimerais être aujourd’hui, ainsi que de l’uniforme. J'ai toujours créé mon style comme ça malgré le fait que je n’ai pas accès à tous les vêtements à cause de ma taille. Comme j’aime vraiment la mode, j’ai toujours été pleine de ressources." 

LA COMMUNAUTÉ
"C'est un collectif de personnes qui s'entraident fondamentalement, qui prennent leurs responsabilités et défendent leurs valeurs ! Je crois qu'une idéologie morale doit être partagée. Sommes-nous en quête du même monde ?"

L'INDUSTRIE
"Je pense qu'il y a toujours eu cette obsession à maintenir les apparences dans l'industrie, en particulier dans un milieu si dépendant de l'image. Je pense qu’il est assez important de dépouiller ce vernis dans la poursuite de mon objectif personnel – la création de liens, la connexion. Je ne peux pas me sentir en sécurité dans mon corps ou dans mon esprit si les gens qui prennent des photos de mon corps, l’habillent ou le manipulent, sans savoir qui je suis ou n’apprécient pas ce que je suis. Grâce à cela, j'ai pu nouer des relations profondes et significatives avec des personnes de l'industrie mais aussi en dehors, et créer des images qui sont faites d'amour, et pas seulement par nécessité."

Paloma porte une robe COS.

"Travaille avec des personnes qui croient en toi comme tes proches croient en toi."

LES RÉSEAUX SOCIAUX
"J'ai mis en place une frontière saine avec les réseaux sociaux. Je continue de les utiliser mais je ne m'y sens plus autant liée qu'avant. Mon équipe sait que je n'aime pas me sentir obligée de publier, car c'est ma plateforme, celle de personne d'autre. C'est un outil vraiment unique pour communiquer mes pensées, mes opinions et la façon dont je vois le monde. Cependant, le monde n'existe pas uniquement sur les réseaux sociaux. Il existe à l'extérieur."

CHEZ ELLE
"Los Angeles est l’endroit où se trouvent tous mes souvenirs formateurs, mais quand je suis à Londres, je me sens aussi chez moi. J'adore les deux ! J’ai des amitiés étroites, de la famille et une carrière là-bas, donc je ne m'y sens jamais étrangère ou décentrée. J’aime la créativité et l'énergie nécessaire pour accomplir des choses à Londres, mais comme LA, JE DÉTESTE m’y déplacer."

SES ESSENTIELS PAR TEMPS LIBRE
"Un massage, commander à manger avec des ami.e.s, lire, enclencher le mode 'Ne pas déranger' sur son téléphone et sortir en extérieur."

SON ÉTHIQUE
"Travaille avec des personnes qui croient en toi comme tes proches croient en toi."

SES PLANS FUTURS
"Dans 5 ans, je me vois avec des enfants, une gamme de produits de beauté, en train d’écrire et, espérons-le, heureuse !"

5 MINUTES DE QUESTIONS

Quel est le dernier livre que vous avez lu ?
‘"Black Marxism par Cedric Robinson."

Si vous pouviez prendre un vol demain, où iriez-vous ?
"En Jamaïque."

Quel est l’album dont vous ne pourriez pas vous passer ?
"Debut par Björk."

Quelle est votre possession la plus précieuse ?
"Un T-shirt Nelson Mandela que ma sœur aînée a reçu lorsqu'elle avait 10 ans de la part du Los Angeles Coliseum en 1992 !"

Comment vos ami.e.s vous décrivent-ils/elles ?
"Affectueuse. Honnête. Bavarde."



Paloma Elsesser (@palomija) porte la collection COS Automne-Hiver 2022
Photographie : Mario Sorrenti.
Styling : Camilla Nickerson.

Interview : Lena Dystant.

 

 

 


Découvrir la collection

Filtrer

Filtrer

Effacer tout
 articles
Trier

Trier

 

Continuer à lire

 

L’esprit de Broadway avec Isaac Powell

 

L'étoile montante du théâtre et de la télévision au sujet des lieux et des personnes ayant façonné son parcours.

 

L'esprit du combattant avec Natasha Lyonne

 

L'actrice, écrivaine et directrice au sujet du storytelling, de ses premières influences et de l'impact qu'elle espère avoir.